La fin d’année approche et avec elle son lot de fêtes et de repas riche en alcool et produit gras.

Si comme moi, vous faites partie des gens qui ne se privent pas pendant les fêtes vous savez que les lendemains sont généralement très désagréables…

  • Gueule de bois,
  • nausées,
  • douleurs abdominales
  • et autres problèmes digestifs sont légions les jours suivants ces repas copieux.

Devons nous nous arrêter pour autant ? Mettre de coté l’alcool et les joies de la bouche ? Pour moi la réponse est un NON catégorique.

Si vous êtes en bonne santé de manière générale, votre corps est capable de récupérer assez rapidement lorsque l’on connait les bonnes techniques !

C’est pour cela que j’ai décidé de partager avec vous 5 astuces naturelles et peu onéreuses afin de passer d’agréables fêtes.

Petit cours de biologie

Commençons par le début ! Pourquoi sommes nous si mal après une soirée festive ?

Simplement parce que nous avons surchargé, sans le savoir, notre foie !

Car c’est en partie lui qui va nous aider à éliminer les excès. Il est donc inutile de préciser à quel point c’est un organe essentiel au bon fonctionnement de notre corps. C”est bien celui-ci que nous allons chouchouter pour éviter les problèmes.

Ce qu’il faut savoir, notre foie possède trois fonctions :

  • épurer notre sang en éliminant les toxines et les cellules qui ne sont plus utiles,
  • aider à synthétiser les glucides et les lipides, ce qui nous permet d’éviter les hémorragies,
  • stocker de la vitamine A, D, K et E, essentielles pour avoir de l’énergie.

Maintenant que l’on sait tout ça, passons au vif du sujet !

Ce qu’il ne faut pas faire

Commençons par tuer certaines légendes urbaines qui circulent pas mal dans nos cercles d’amis.

Un vieil adage dit : “le lendemain de fête, mange gras et recommence afin d’éponger le surplus !”

Euh... Non ne suivez pas ce conseil!

Je ne vous le recommande pas du tout, car plus votre organisme sera chargé moins vous arriverez à bien digérer et donc à bien dormir.

Passons à la première astuce.

1# Boire de l’eau

C’est un basique, que quasiment sans le vouloir, nous faisons tous les lendemains de fêtes.

Et oui, nous avons tous eu la bouche  pâteuse au réveil un jour ou l’autre !

En effet, la consommation d’alcool déshydrate beaucoup mais il est rare que l’on s’en rende compte en temps réel. Aussi se forcer à boire de l’eau, même lorsqu’on ne ressent pas encore la soif, est une très bonne initiative ! Pour bénéficier d’un sommeil réparateur après un repas de fête, il est nécessaire de boire beaucoup d’eau avant d’aller dormir.

Lorsque je dis beaucoup cela ne veut pas dire trois litres !! Mais disons qu’un demi litre voire un litre devrait limiter la casse !

Je sais, ce n’est pas aisé de boire autant avant d’aller se coucher (qui aime se lever au milieu de la nuit afin d’aller aux toilettes ?) mais cela reste la meilleure solution pour avoir un réveil plus agréable.

Le lendemain d’un repas de fête, il est encore et toujours nécessaire de reconstituer ses réserves hydriques. C’est pourquoi le fait de consommer des aliments riches en eau (soupes et bouillons, fruits et légumes frais) est excellent pour bien récupérer.

Pour être plus efficace, vous pouvez ajouter dans votre bouteille d’eau du jus d’un citron frais. Et oui le citron n’est pas fait que pour assaisonner vos poissons ! Il est aussi un magnifique soutien du foie à moindre coup. Si vous possédez de l’huile essentielle de citron, de préférence bio et de très bonne qualité, une goutte dans un litre d’eau et le tour est joué !

 

2# Thé vert et tisanes

Comme je vous l’ai écrit juste avant boire est important, si vous appréciez les tisanes, c’est le moment idéal de s’en faire.

Pour joindre l’utile à l’agréable autant s’en faire une qui va améliorer notre état ! Toutes les sortes de tisanes sont bonnes à prendre sans limite de consommation.

Si vous consommez des infusettes de fenouil ou de carvi, sachez qu’elles vous aideront mais n’apporteront pas les mêmes bienfaits que la plante en vrac. De plus il vous faudra en boire beaucoup pour commencer à être enfin soulager ! Avec bien entendu les désagréments de la vessie toujours pleine !

En plantes sèches, commençons par mettre du thé vert pour le goût, car oui les tisanes qui peuvent aider sont souvent amères voir imbuvables !

Nous pouvons y ajouter a part égale (pour 50 grammes de thé vert) :

  • 10 grammes de rhizome de gingembre afin d’avoir un effet sur les nausées (déconseillé aux femmes enceintes).
  • 10 grammes de sauge officinale (les feuilles) ou la mélisse (les feuilles) pour leurs actions sur les crampes abdominales
  • 10 grammes de baies de genévrier pour faciliter la digestion des matières grasses.

 

3# Les extraits fluides de plantes

Pour ceux qui n’aiment pas les tisanes pas de soucis, il existe les extraits fluides de plantes.

Je vous entend déjà hurler … “les extraits fluides” !! Quesaquo ?

Les extraits fluides sont des plantes qui ont macéré dans de l’alcool et de la glycérine végétale de façon à en retirer tous les principes actifs. Long et laborieux que d’en confectionné soit même mais très utiles lorsque vous n’appréciez pas les tisanes ou comme moi êtes impatients !

Facile d’utilisation, une trentaine de gouttes dans un verre d’eau froide et c’est prêt à être consommé. Les plus efficaces sont le chardon-marie, le radis noir et l’artichaut. Le mélange des trois, c’est à dire 10 gouttes de chaque dans un verre d’eau, et votre foie vous remercie. Vous pouvez aussi ajouter le fumeterre qui aide également à régénérer le foie.

Seul bémol aux extraits fluides, c’est soit on les prend avant les fêtes en prévision de … soit pendant les fêtes mais hélas ils n’auront pas un effet immédiat.

 

4# Les huiles essentielles (déconseillées aux femmes enceintes ou allaitantes)

Quelques huiles essentielles peuvent aussi nous aider efficacement. Parmi elles la menthe poivrée.

Les propriétés antispasmodiques de la menthe poivrée ont été validées par une étude clinique ; elles permettent de lutter contre les nausées, les ballonnements et les inflammations de l’intestin. Son utilisation est simple deux gouttes sur un comprimé neutre ou dans une cuillère à soupe de miel et vous avalez. Cela vous soulagera rapidement. En utilisation externe pour les maux de tête, elle s’utilise pure. Une goutte sur chaque tempe; massez et répétez autant de fois que nécessaire. Attention par contre à ne pas en abuser, l’odeur particulière risquerait de vous soulever encore plus l’estomac.

Vous pouvez aussi utiliser, par voie interne tout comme l’huile essentielle de menthe poivrée, les huiles essentielles dites aromatiques telles que l’estragon ou le basilic.

Si vous possédez de la menthe poivrée, de l’estragon ou du basilic frais (bien sûr de bonnes qualités) faites vous une infusion ! C’est tout aussi efficace !

 

5# Les compléments alimentaires

Je sais, avaler des gélules lorsque nous avons l’impression d’avoir l’estomac qui va ressortir, n’est pas top ! Mais les compléments alimentaires sont un moyen occasionnel d’obtenir des plantes sèches essentielles à notre état, sans pour autant surcharger d’aliments notre système digestif quelque peu barbouillé.

Parmi les innombrables possibilités, je n’en ai retenu que deux, qui pour moi, sont les plus efficaces :

L’ail et le thym qui réduiront les maux de ventre et les flatulences à raison d’une gélule trois fois sur la journée. Le curcuma pipérine qui non seulement agira sur la digestion mais aussi sur votre  mal de crâne, pour celui-ci une seule prise de deux gélules suffit. Bien sûr à renouveler le sur lendemain si jamais vous avez vraiment abusé !

Ayant déjà testé les deux, soit ail et thym seul, soit avec le curcuma, je peux vous dire que l’alliance des deux est un soulagement quasi immédiat.

 

Vous êtes enfin prêt(e)s

Quels que soient les occasions de faire la fête, il faut profiter de la bonne chaire et de l’alcool avec modération. Si malgré tout, cela arrive, que vous exagérez, vous voici paré à affronter les désagréments des lendemains difficiles en compagnie de dame nature. Celle-ci est tellement bien faite, que prendre soin de soi au naturel est efficace et pas très onéreux.

Si vous avez trouvez le blog utile, n’hésitez pas à le partager sur vos réseaux sociaux.

Et bien sûr si vous avez vous aussi des petites astuces, laissez les en commentaire !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.