L’hyperactivité ou TDHA pour Trouble Déficit de l’Attention / Hyperactivité

L’hyperactivité, c’est quoi ?

L’hyperactivité est un trouble neurodéveloppemental chronique.

Celle-ci est un trouble complexe appelé de nos jours trouble déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH).

Ainsi il associe 3 symptômes majeurs dont l’intensité varie selon la personne :

  • Le déficit de l’attention ;
  • L’hyperactivité motrice ;
  • L’impulsivité.
L'hyperactivité

Quels signes doivent vous alerter ?

C’est là tout le problème ! Tout dépend de la tolérance des parents, du médecin, de l’instituteur.

Comment séparer le” normal” du pathologique ?

La manifestation qui différencie l’enfant hyperactif de l’enfant dit “normal” est l’impossibilité à soutenir l’attention sur des tâches et des buts déterminés. Elle s’accompagne de lassitude, de manque de concentration, d’étourderie, de maladresse, de troubles de l’apprentissage de la lecture.

La consultation chez le médecin ou le pédiatre, un premier examen

Après un interrogatoire de l’enfant et des parents, le médecin généraliste ou le pédiatre, s’il suspecte un TDAH, orientera la famille vers un spécialiste : pédopsychiatre, neurologue, neuropédiatre ou psychiatre. C’est ce dernier qui établira le diagnostic.

Le traitement cognitivo-comportemental

Les professionnels de santé se tournent généralement vers des approches cognitivo-comportementales, psychodynamiques, systématiques et psycho-éducatives.

Pour de meilleurs résultats, ceux-ci travaillent en équipe avec les parents et le personnel scolaire.

Le traitement médicamenteux

A ce jour, il n’existe qu’un seul médicament pour traiter le TDAH, le méthylphénidate, plus connu sous le nom commercial Ritaline®. Ce médicament est soumis à des règles de prescription très strictes et il est prescrit pour une période de 28 jours, renouvelable. La prescription et le renouvellement sont assurés par un spécialiste et/ou les services hospitaliers spécialisés. En France, seulement 10% des enfants souffrant de TDAH sont sous Ritaline®, un traitement qui se prend pendant 3 à 4 ans.

La prise en charge autrement

La sophrologie peut aider l’enfant dans la gestion du stress.

La réflexologie aide à se détendre et gérer les émotions différemment.

Cependant, la nutrition est importante, ainsi certains aliments sont à proscrire de l’alimentation : tel que les phosphates mais pas que ! Les compléments alimentaires aideront tant sur l’attention, le comportement et le sommeil.

Mais aussi , les huiles essentielles, en olfacto ou autre, aideront en cas de crise ou manque d’attention.

Les fleurs de Bach peuvent aider à “remettre” les émotions à leur place.


Le tout est de trouver la bonne personne, celle à qui votre enfant fera confiance et qui l’aidera à ne plus se regarder comme le voit les autres !


Besoin de renseignements ? N’hésitez pas à me contacter !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.