3 Solutions naturelles afin d’éviter les poux 

C’est bientôt la rentrée scolaire et qui dit rentrée dit les petits tracas qui vont avec !

Chaque rentée scolaire apporte son lot de nocifs sur nos chères têtes blondes. Il existe bien sûr des solutions anti poux toutes faites vendues en pharmacie mais hélas parfois très corrosives pour le cuir chevelu.

Je vais donc vous apporter quelques solutions naturelles pour éviter une invasion et bien sûr, si hélas ils sont déjà sur leur tête,  des solutions pour les éradiqués.

Qu’est ce qu’un pou et ces conséquences ?

Le terme de pou est un nom vernaculaire ambigu qui désigne avant tout, en français, un insecte parasite de l’homme d’après Wikipédia

Il existe beaucoup de forme de poux. Celui qui nous intéresse aujourd’hui est celui qui va s’agripper aux cheveux de notre progéniture et se propager à toute la famille. 

Du fait de se gratter le tête on voit apparaître des lésions. Celles-ci sont appelées Pédiculoses du cuir chevelu. C’est à dire le prurit domine le tableau clinique, localisé au niveau du cuir chevelu. Des lésions cutanées liées au grattage peuvent apparaître sur le cuir chevelu, les tempes et la nuque.

Si les poux ainsi que les lentes ne sont pas éradiqués, l’infection due au grattage,  pourra se transformer en surinfection bactérienne. Par contre il ne transmet aucunes maladies contrairement aux poux de corps !

Contrairement aux idées reçues les poux ne se propagent pas en sautant d’une tête sur l’autre, mais par la proximité due à la vie en société. C’est d’ailleurs pour cela que ce sont nos enfants qui sont les plus porteurs de ces petites bestioles ! 

 

Que faire simplement ?

Lors de l’invasion, il nous faut laver les draps, les bonnets, les doudous. En bref tout objet du quotidien qui pourra fournir un abri à ces malotrus !

Bien sûr laver la tête infectée et vérifier toutes les chevelures de la famille !

Mais avant d’en arriver là il existe certaines solutions peu onéreuses qui éviteront la contamination !

Il y a bien sur le truc de nos grands mères, c’est à dire quelques gouttes d’eau de Cologne à la base du cou et derrière les oreilles  mais hélas ou trouve t’on encore un bonne eau de Cologne ?

 

Les huiles essentielles

La plus connue est la lavande fine ou officinale !

Effectivement, le simple fait d’en mettre quelques gouttes directement dans le bac à assouplissant de votre machine à laver peut aider à protéger vos enfants grâce à sa dispersion sur le linge. Mais aussi derrière les oreilles chaque matin, peut empêcher l’invasion. Cette huile essentielle peut être utilisée pure sur la peau de nos rejetons ! Bien entendu pas tout le flacon ! Quelques gouttes suffisent !

Moins connue mais tout aussi efficace, L’huile essentielle de Géranium Rosat. Celle-ci est aussi réputée en tant que répulsif à insectes ! 

Son utilisation est plus délicate car hélas ne peut être mise seule sur la peau mais diluée dans de l’huile végétale !

Utilisation :

  • 1 cuillère à soupe de n’importe quelle huile végétale (olive malgré tout de préférence !)
  • 1 goutte d’huile essentielle de géranium rosat

Appliquez ce mélange derrière l’oreille et à la base de la nuque régulièrement.

Ces deux huiles essentielles peuvent éviter la venue de poux dans votre intérieur. Mais il n’y a pas que cela …

 

Les Hydrolats

Très pratique car vraiment aucunes contre-indications et potentiellement moins dangereux que les huiles essentielles !

Nous utiliserons les hydrolats de lavande et de géranium rosat ou bourbon à part égale dans le shampoing une fois par semaine suffit.

Idée de recette de shampoing préventif pour toute le famille :

  •  1 flacon vide de 250ml
  • 50ml d’hydrolat de lavande
  • 35ml d’hydrolat de géranium
  • Remplissez votre flacon avec votre shampoing habituel
  • Secouez le tour est joué !

Pour plus d’efficacité ajoutez une goutte d’huile essentielle de lavande fine à votre mixture.

 

L’huile végétale

A ma connaissance, il n’existe qu’une seule huile végétale c’est celle de neem. Celle-ci est réputée tant pour éradiquer que pour prévenir.

A utiliser pure, toute une nuit, en masque capillaire dés l’apparition des poux. Je ne l’utiliserai pas en préventif car elle dégage quand même une forte odeur désagréable. 

Je ne vous ferai pas l’apologie de cette huile car Doctissimo l’a très bien fait.

 

En conclusion

Dés lors que l’on connait quelques petites astuces peu onéreuses mais efficaces, nous sommes prêt à affronter les désagréments de la vie scolaire de nos enfants.

Si vous avez trouvez le blog utile, n’hésitez pas à le partager sur vos réseaux sociaux.
Et bien sûr si vous avez vous aussi des petites astuces, laissez les en commentaire !

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.